Xavier Niel, Free Mobile, MegaUpload et le FBI, quels points communs ?

Les changements rapides liés au web créent des réactions violentes

Quand un modèle de société change très rapidement nous pouvons observer deux types de réactions :

– certains accompagnent le changement et deviennent acteur de ces (ré)évolutions
– d’autres résistent pour protéger des intérêts et des habitudes confortables

Le principe qui s’exerce dans cette situation : la nature a horreur du vide

La nature a horreur du vide

Ce que j’ai trouvé intéressant dans l’article du nouvel obs c’est la réaction des concurrents de Free (Bouygues Telecom notamment).
Plutôt que de remettre en question leur modèle économique, ils utilisent des moyens juridiques (arcep, huissiers… ) pour essayer de retarder le plus possible ce titanic qui n’en finit pas de couler.
Après des années et des années de profits sans limites ils se battent encore pour sauvegarder un système abusif qui ne fonctionne plus.
C’est une situation qui a un parfum de déjà vu …

La musique et l’industrie du cinéma subit exactement le même sort.
Le marché de la photo vient de subir le même sort(Kodak a déposé le bilan la semaine dernière cliquez ici pour lire l’article). Mais la concurrence étant industrielle et mondiale, les fabricants de pellicules n’ont pas attaqué les constructeurs d’appareils numériques… il s’avère que c’était souvent les mêmes sociétés…

Le numérique bouleverse le monde, nous n’y pouvons rien.

Nous pouvons devenir acteurs de cette révolution !

Xavier Niel anticipe ces évolutions, invente un nouveau modèle en toute légalité. La réponse des ayants droit opérateurs ressemble à celle qui a déclenché la fermeture de mega upload. Défense, résistance, tentative d’attaque de la concurrence. Quelle honte !

Fermer Mega Upload sans ré inventer un modèle pour proposer une offre légale, c’est totalement inutile !
C’est la nature humaine qui lutte contre ce vide qui reste à combler.
Ou est passée la créativité des majors ? Le monde de la musique et du cinéma n’est il créatif que dans un studio ?

Résister au changement c’est perdre du temps, l’anticiper c’est y participer !

Ruben GRAVE

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *