Les habitudes qui se fissurent

Vie, habitudes et fractures

La vague caresse la roche jusqu’a la fissure
La vie repasse le film jusqu’a la fracure
L’habitude ou l’oublit de la vie au quotidien
Qui un jour se brise et met à jour l’écrin

L’écrin d’un coeur qui bat, dans le ventre
Poitrine de la vie et aube du lendemain
Cet autre grande fenêtre de l’antre
D’un monde qui est le tient, le mien

L’habitude cimente un bout de vie
Fige cette peur de l’inconnu
Essaye de contrôler la confiance
Dans un va et vient qui est connu

Le contrôle est né de la peur
La peur née de la blessure
La fermeture née de la souffrance
La vie née de la confiance

A cette envie de vivre je réponds
Que rien ne peux résister au fond
Qu’une envie de résonner à fond
Dans un plein dense et sans fond

L’odeur de tes yeux m’a touché
La dance de tes mots effleure
Chacune de mes pensées en fleur
A toi, a nous, a eux

Qui ne savent pas, qu’ils font partie de notre monde

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *