Tes mains touchent

Tu touche, bouge, articule
Dans cette danse tu me couche
A chaque mot, ta vibration
Dans le son qui suit, un bout de toi

Odeur de coco, tu te fais présente
Dans un corps a corps de coeur
Qui donne sa danse à nos odeurs
Mélangées, troublées et vibrantes

Ahhh, le lit sonne, de cette écho rare
Frisson, d’un accord parfait et léger
Couleur profonde d’un duo majeur
Au gout bleu de cette espoir d’été

Espoir d’un amour qui nait
Dans une rencontre nocturne
Au détour, d’une soirée de hazard
Dans un été qui se perd

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *