Croyance primaire

Croyance Primaire

Qu’est-ce que le primaire ?
Qu’est-ce que la croyance ?
Qu’est-ce que l’instinct ?
Qu’est-ce que l’esprit ?
Qu’est-ce que le mal ?
Qu’est-ce que le bien ?
Qu’est-ce que l’amour ?

Tous ces mots qui sont souvent vidés de leur sens
Toutes ces questions qui font peur
Tous ces terrains, en nous, que nous ne cultivons pas

Pourquoi la croyance fait elle peur ?
Alors que c’est la base de tout être ?

Nous agissons tous en fonction de ce que nous croyons vrai, ou pas
Nous faisons des choix en fonction de qui nous semble solide ou pas
Nous confions notre liberté, à la confiance que nous donnons, à ce qui nous entoure
Nous confions donc notre liberté à nos croyances.

Pourquoi la croyance fait-elle peur ?
Simplement parce que la confiance fait peur.

Ce n’est pas la croyance qui fait peur. C’est le fait qu’un être puisse faire suffisamment confiance à un système de valeur et que ce système puisse gouverner ses décisions.

Mais ne sommes nous pas entourés de signaux qui essayent de créer de la confiance dans des produits qui sont souvent pas dignes de cette confiance ?
La publicité par exemple, pour ne citer qu’elle, est construite pour créer en nous des émotions, inspirer de la confiance, et nous faire faire des choix quand nous serons dans un super marché.

Lorsque nous confions nos recherches à Google, nous posons nous la question de tous les sites que Google ne connait pas ? Quand nous faisons des recherches sur un sujet ou une personne, nous faisons confiance aux résultats que Google nous propose. Et pourtant …
Cette confiance dans des pages Web remplace même parfois ce que nous pouvons connaître d’une personne. Nous nous disons donc que Google en sait plus que nous sur cette personne que nous connaissons peut-être depuis des années … Sommes nous dans la réalité ? Ou la perte de confiance en nous, et dans le monde, nous amène-t-elle à croire n’importe qui et n’importe quoi ? Google connait tellement de choses qu’il à certainement raison … Google n’a pas d’intérêt donc il dit vrai. Mais connaissons-nous Google ?

Ce qui veut dire que notre réalité se résume toujours à la même chose : est vrai ce qui inspire notre confiance, ce en quoi nous croyons est vrai.

Notre réalité, c’est ce en quoi nous croyons tous. Ce raisonnement est primaire. Cette conclusion est basique.

Ruben

Crédit photo : http://www.juliecoudry.com

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *