Le lien et l’amour : liberté ou privation ?

Le dernier article sur ce sujet nous amenait à cette conclusion :
Le lien est vital, source de toute vie. Trois ingrédients sont nécessaires pour établir ce lien : la complémentarité, la confiance et le temps.

Cette conclusion est un premier pas, mais il y a encore une infinité de choses à observer et à écrire dans ce domaine.

Et j’en arrive à cette idée si souvent présente quand on parle de lien et d’amour : le lien d’amour est-il une liberté ou une privation ?
Le mariage est par exemple la formalisation d’un lien entre deux personnes. Mais est-ce la liberté d’aller encore plus loin avec l’autre ou la privation de vivre d’autres relations ?

Une autre notion se cache dans cette question : Que recherche-t-on dans l’amour ?
Est-ce pour satisfaire notre désir personnel ? ou pour être encore plus libre de construire avec l’autre une relation riche et profonde ?

Dans un lien, que l’on pourrait comparer à un pont entre deux pays, désirons nous le construire pour enrichir notre terre personnelle ?
ou pour donner à la personne aimée et choisie ce qui nous est cher, et lui faire confiance pour faire de même ?

Dans quel sens attendons nous les attentions, l’énergie ou l’amour ?
Ceci pose évidement la question du libre arbitre de choisir cette relation.
Car cet amour ne peut naître si il est choisit librement. Si le choix n’est pas possible (sans liberté) l’amour ne l’est pas non plus.

Le choix est donc incontournable quand on parle de relation, de lien, de vie et d’amour.

Ce qui fait la différence, entre un lien d’amour qui va nous priver ou nous rendre libre ?

C’est notre intention dans la relation.

Avons nous envie de donner ou de prendre ?
Avons nous envie de créer ou de combler un vide ?

ça c’est pour la partie qui nous concerne uniquement….
Mais ensuite il y a l’autre, son histoire, ses choix …
et je pense que la suite de cet article sera un autre chapitre … un autre soir … une autre vie 😉

Bonne nuit à toutes et à tous !
Ruben

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *