Cri dans la vie

Cri dans la vie

Les draps se froissent, sa peau frémit
Ses lèvres racontent des mots inconnus
Un pied dépasse puis rentre, l’autre sort
L’air prend ton odeur, ma peau aussi

Il y a des moments qui n’existent pas
Un fragile instant ton regard se bloque
Pupille et cils saisis comme foudroyés
Ton souffle emplit l’espace et le temps

Bouche de mes désirs découvre tes dents
Mors mes lèvres qui dictent ton nom
Laisse cette vague déferler sur nos peaux
Pousse ce cri dans la vie, dans la nuit

Ruben GRAVE

Crédit photo

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *