Les veines craquent, la peau coule …

Les veines craquent, la peau coule …

Il est de ces mots qui couchent
Un peu de cette touche
Blanche et noire, ton histoire
Entre ces deux notes, au hazard

Tu laisse ce torrent de pierres
Qui sechent au soleil de ma vie
Dans ce dezert au sable fin
Coulé dans l’écorce qui craque

De ces mots sans echos
Tu douche mes envies
Au rayon des sugelés
Tu couche ma vie

Il faisait trop froid
Dans ton cœur, qui craque
Pour un trop peu de moi
Sur ta peau qui coule

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *