L’unité humaine, politique, religieuse, scientifique et philosophique … un défi jamais relevé !

Ce matin là, je me préparais à passer une journée chez un client au Bourget. Il y avait des grèves et j’avais pris mes rollers au cas où …

Le train s’est arrêté à quelques stations de ma destination, et une voix monotone a expliqué qu’un mouvement social perturbait le trafic. Un mouvement social empêchait une grande partie de la population de se rendre à son travail … « Un mouvement social » … Je pensais qu’il est étrange d’appeler « social » un mouvement qui, parfois, paralyse la moitié d’un Pays et ressemble un peu à une prise d’otage.

Nous devions descendre du wagon et trouver d’autres moyens pour rejoindre notre lieu de travail. Les gens ressemblaient à des sardines qui étaient en colère de devoir sortir de leur boite sans l’avoir décidé. Au regard de leur énergie à se jeter dans le métro, il était évident que le rôle de petit poisson argenté avait été choisi, et même désiré. Si nous avions pu aller travailler ce jour là, ces mêmes personnes se seraient plaintes des conditions dans les transports en commun. C’est intéressant les paradoxes…

J’étais plutôt léger et souriant. Mes rollers à la main, je prévenais mon client de ce retard « social ». Quelques minutes plus tard, équipé d’un petit GPS et de mes « bottes de sept lieues », je patinais vers l’aéroport en traversant les banlieues de Paris.

Quelques rues plus loin, un slogan sur un tee-shirt attire mon attention :

« ensemble sur des voies différentes »

La phrase sonne étrangement, comme une fausse note dans un air.

Puis les mots viennent dans un autre sens, « tous différents sur la même voie »

Dans la première phrase les objectifs sont différents et placent l’individu au centre. L’unité à laquelle peut faire penser le mot « ensemble » est impossible. Le besoin d’être « ensemble » sur des voies différentes risque d’entraîner une standardisation.

La deuxième phrase met en évidence la différence de l’identité de chacun. Chaque individu peut donc apporter sa différence au service d’un même objectif ou d’une même voie.

C’est l’objectif et la voie commune qui permettent l’unité. Quand différentes personnes, aux personnalités complémentaires s’unissent dans un même objectif, l’effet est l’enrichissement.

Quand les objectifs sont différents, l’unité est le fruit d’une négociation basée sur des intérêts. Quand les objectifs sont communs, l’unité est naturelle et la différence produit l’enrichissement.

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *