Qu’est-ce qu’une démarche spirituelle ?

Pour tenter de répondre à cette question nous pourrions commencer par définir la spiritualité. Certains dictionnaires la définissent comme la « qualité de personnes attachées aux valeurs morales et religieuses » ou comme le « caractère de ce qui est spirituel ».

Depuis Einstein nous savons que la matière est la concentration extrême de l’énergie. Si nous appliquons ce principe à l’univers nous pouvons arriver à deux conclusions : l’énergie est telle dans l’univers que nous ne pouvons en imaginer les limites (puisque nous ne pouvons discerner les limites de l’univers matériel, l’univers énergétique est infiniment plus grand encore), la matière et le monde qui nous entoure et que nous pouvons percevoir est le fruit de l’énergie dont il est constitué.
La matière est régie par les lois les plus précises qui existent, et l’énergie existait avant la matière. Cette constatation nous permet donc d’en déduire que le monde énergétique suit des lois tout aussi précises. Car nous reconnaissons que le chaos ne produit pas l’organisation, sauf si nous sommes capables d’accepter qu’une maison en plein désert s’est construite toute seule.
Nous voici donc en présence d’un monde constitué d’une énergie infinie qui à donné naissance au monde matériel. Ces deux mondes se mélangent, se fondent et sont organisés. La question qui se pose maintenant est celle de la vie humaine et de la conscience. Car le corps humain est constitué de matière mais de l’énergie circule en lui pour l’animer et lui donner une conscience. Cette conscience qui me permet de vous écrire et vous de me lire pose une question : la vie qui est en nous suit elle des règles et a elle un but ?


C’est ici que les choses se compliquent, car chacun tente de répondre à cette question ou l’ignore ce qui démontre l’importance de la question. Plus important encore sera la réponse trouvée. Pourquoi ?
La réponse est simple : nous avons la preuve que la matière est issue de l’énergie, si donc notre corps est vivant et doté d’une conscience nous pouvons en déduire que, dans le monde constitué d’énergie il y a aussi des vies et des êtres vivants doué de conscience.
Comment le monde matériel, qui est né de l’énergie, pourrait-il accueillir la vie intelligente, sans que l’univers énergétique en porte aussi en son sein ? Ce parallèle simple et logique nous prouve que l’espace énergétique comporte des êtres vivants et doués d’une conscience comme nous.
Si des êtres intelligents existent dans l’univers il semble logique de conclure que notre existence à été pensée, construite par un être doué d’une intelligence et d’une énergie infinie. De la même manière que l’être humain porte en lui le désir de créer, le monde d’énergie qui est notre racine est aussi habité par un Etre créateur.
Nous arrivons donc maintenant à une autre étape de notre raisonnement, les lois qui existent dans l’univers matériel et énergétique ont toute une utilité, il doit donc aussi exister des lois qui régissent les liens, relations entre les différents êtres, matériels et énergétiques.
C’est la recherche de ces lois, la curiosité pour ce monde dont nous sommes issus que je qualifierais de démarche spirituelle. La spiritualité est dans un premier temps motivée par la curiosité. Depuis que nous sommes enfants nous cherchons à comprendre le monde qui nous entoure. Une fois certains de l’existence d’un monde immatériel, constitué d’énergie et habité par des êtres intelligents nous cherchons à comprendre son fonctionnement et les relations que nous voulons créer avec ce monde.
Les relations, que nous avons avec notre famille, nos amis, sont régies par des principes. Le respect, la liberté, l’amour, l’écoute, le partage et bien d’autres. Tous ces principes ont généralement pour objectif de favoriser la vie et d’en protéger le développement. Si un Etre doué d’une énergie infinie à donné vie à la matière puis aux humains, il semble logique que les lois morales qui sont en nous ont pour objectif de préserver ce don. De la même manière que nos vies sont remplies de projets, il semble naturel que le Créateur ait aussi un projet pour l’univers. Projet qu’Il a visiblement envie de partager avec des milliards d’êtres matériels et spirituels.

La spiritualité c’est s’intéresser à ce projet et de vivre en harmonie avec celui-ci. La spiritualité c’est comprendre les racines de l’existence et en respecter les principes. Principes qui sont garants d’une vie passionnante, pleine de surprises, remplie d’amour. Car le moteur de ce partage et de cette vie c’est l’amour. La seule qualité manifestée à la perfection par le Créateur. L’amour n’est pas Dieu, mais Dieu est Amour.
La spiritualité c’est comprendre et imiter cette façon de vivre, et partager cette vie qui nous est donnée.

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *