Dans tous tes sens…

Un centième de seconde, tu es entrée
Une fraction de temps, suspendue
Nos âmes ont vu l’autre avant nous
« Bonjour et bienvenue chez nous… »
Les sens avaient parlé, sans bruit

Sur ta peau dorée, la lumière coulait
Abreuvant l’espace d’un moment de soie
Satin et photons se jouaient de nous
Habillé de lumière, tu déshabillait l’ombre
Dans ce corps à corps, tu faisais reculer la nuit

La musique de tes mots berçait
L’enfant et l’homme qui écoutaient
Suspendu au mouvement de tes lèvres
Un autre mot, un sourire et ton rire
Ton histoire devenait un chemin de notes

Odeur si délicate et douce, imperceptible
Si ta fragrance devait être un moment
Elle serait le léger voile de l’aube
Vapeur douce qui couvre l’herbe
Découvrant la nature endormie, au soleil

Habitée de mot, ta peau me parlait
Frisson qui coure sur ton échine
Goutte de sueur qui perle dans ton cou
Mélange de courbes, de satin et de caresses
Dans ta peau j’ai touché un peu de moi

Sucrée, salée, mouillée, toujours gourmande
Ta bouche, goute, déguste chaque moment
Lèvres curieuses, palais de saveurs se croisent
Ta langue danse sur l’infini des émotions
Lançant le bal d’un jour et nuit mélangé

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *